Mots-clés

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

Je tiens à vous affirmer à nouveau toute ma confiance dans la politique que vous menez, pour sortir notre Département de la situation de crise dans laquelle nous l’avons trouvé.

Les politiques conduites par la majorité précédente, qui se permet aujourd’hui de nous faire la morale, amènent les plus fragiles à subir toujours plus durement les difficultés économiques de notre département.

Nous avons des choix difficiles à faire.

Je suis pour ma part une citoyenne engagée, armée de valeurs et de convictions dans mon récent investissement politique.

J’ai pris des engagements pour les habitants du canton de Croix, l’un des cantons les plus peuplés du Département, qui compte près de 77 000 administrés.

Le premier d’entre eux est de ne pas alourdir la pression fiscale déjà trop forte pour nos concitoyens.

Je ne peux, vous le comprendrez, m’en écarter.

Je ne peux, vous le comprendrez, renier celles et ceux qui ont donné leur confiance par leur vote.

C’est pourquoi même si je crois à votre volonté de sortir le département de l’ornière et de revenir sur cette hausse d’impôt, je ne peux pas en l’état actuel la voter.

Ma conscience citoyenne m’interdit de renier la parole que j’ai donnée lors de la campagne de 2015.

Monsieur le Président. Je voterai CONTRE la fixation a la hausse des taux d’imposition.

J’ai confiance dans ce que nous continuerons à mettre  en œuvre dans les semaines et mois qui viennent pour assainir une situation préoccupante que les citoyens ne sauraient continuer à subir.

La présentation des politiques telles qu’elles viennent d’être déclinées montre que de nombreux efforts d’économies ont déjà été réalisés et que le Budget primitif s’inscrit dans cette lignée.

Pour toutes ces raisons je ne voterai pas contre le Budget Primitif.

Je m’abstiendrai

Barbara Coëvoët
Adjointe au Maire de WASQUEHAL 
Conseillère Départementale du Nord 
Publicités